slideshow




Décoration séjour, salon et salle à manger

Le salon est par définition la pièce de l’accueil, de la convivialité, de la détente. Véritable sanctuaire du temps de nos parents - exclusivement réservé aux invités et événements exceptionnels - le salon s’aménage aujourd’hui pour répondre aux exigences de notre vie moderne.

Quel budget prévoir ?

Avant tout le budget ! Lorsque l’on se lance dans des travaux, il est difficile de prévoir son budget et on a toujours peur de se laisser déborder par les dépenses.

Avant de débuter l’aménagement de votre salon, il faut déterminer le budget dont vous disposez, surestimez-le un peu, d’environ 10%, afin de disposer d’une marge pour parer aux dépenses inattendues. De même, établissez clairement vos attentes et besoins.

Si vous optez pour un aménagement global et que votre budget vous le permet, choisissez des produits de qualité pour le sol, les murs, qui seront la base de votre aménagement et que vous ne changerez pas tous les jours. Si vous dormez dans votre salon, ne négligez pas non plus votre convertible et en particulier la literie. Si votre budget est serré, n’hésitez pas à faire des économies sur la décoration, les coussins, les rideaux et même les tables. On trouve aujourd’hui de jolis produits, de bonne qualité à des prix raisonnables. Et si un jour l’envie vous prenait de changer d’ambiance, vous le ferez sans trop culpabiliser ! 

Un salon ouvert ou cloisonné ?

A l’heure où toutes les cloisons tombent, on a immédiatement envie d’un salon exempt de murs. Il est vrai que dans un appartement composé de pièces exiguës mieux vaut se débarrasser de tous les murs qui pourraient accentuer un sentiment d’étroitesse. Ainsi, on va tout naturellement décloisonner entre la salle à manger et le salon lorsque les deux pièces sont étroites et séparées. On peut en faire autant avec la cuisine, d’autant plus que les cuisines actuelles sont toutes plus belles les unes que les autres tout en étant très fonctionnelles ! Discrète ou au contraire très colorée, tout comme le petit et le gros électroménager qui se déclinent dans toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, aujourd’hui la cuisine s’ouvre sans complexe sur le salon. 

Maximiser l’espace

Quoi qu’il en soit, ouvert ou cloisonné, quand on aménage son salon, il faut avant tout maximiser l’espace, surtout lorsqu’il est réduit. Un espace ouvert cela signifie plus aucun mur pour les tableaux mais surtout les rangements ! Il faut donc faire preuve de beaucoup d’imagination  pour pouvoir tout ranger tout en préservant l’harmonie et l’esthétique. Quoi de mieux alors que des jolis paniers ou des boîtes très design pour tout ranger de façon astucieuse ! Ou bien des tables basses avec des tiroirs ! Les placards de la cuisine, de la salle de bain pourront également  contenir autre chose que la vaisselle ou les produits de toilette, tout comme le coffre du convertible qui abritera bien plus que le linge de lit. Un grand placard sur le mur le plus grand de la pièce, discret et en harmonie avec le salon, pourra contenir tous les vêtements sans pour autant ressembler à une armoire classique. Les magasins de meubles et de décoration sont plein de solutions diverses et variées.

 

A priori, aménager un salon spacieux peut sembler plus simple. Pourtant, il faut être vigilant parce qu’un grand salon peut très vite ressembler à « un hall de gare » s’il n’est pas correctement pensé. Maximiser un salon aux dimensions généreuses signifie tout d’abord délimiter les espaces de façon rationnelle et équilibrée. Il faut créer différents « lieux » bien définis pour bien profiter de l’ensemble de la pièce en fonction de ses besoins tout au long de la journée. On peut ainsi passer de l’espace télévision, dont on a profité allongé sur un canapé confortable disposé devant une table basse, elle-même placée sur un joli tapis, à l’espace bibliothèque et bureau, délimité par une bibliothèque ouverte, aérienne, et pourquoi pas à roulettes pour la déplacer, placée en travers de la pièce plutôt que contre le mur, pour donner du rythme à une pièce tout en longueur. Composé d’une bergère ou autre fauteuil club patinés par le temps, dans l’espace bibliothèque et bureau on pourra également trouver un guéridon, entouré de chaises pour pouvoir écrire, ou bien un petit bureau… Eviter cependant les meubles trop hauts et « lourds » pour que le sentiment de pièce aérée demeure et que le salon ne semble pas trop « chargé ».

Un salon caméléon

Aujourd’hui, notre salon est une pièce aux multiples fonctions par conséquent son aménagement demande beaucoup d’ingéniosité pour tout y faire entrer ! Le salon est bien entendu la pièce de la détente et de l’accueil, mais c’est bien plus encore ! Il peut se faire « chambre » et un canapé convertible ou un lit escamotable sauront parfaitement se faire oublier une fois la nuit passée ; de même, le salon c’est souvent la pièce que l’on choisit pour y installer son bureau, rôle joué par une table console extensible par exemple, posée contre un mur, ou un meuble secrétaire, discrets une fois le travail terminé ; quant à la table de la salle à manger, elle pourra également faire office de bureau en dehors des repas.

Car de nos jours, très souvent le salon ne fait qu’un avec la salle à manger, que ce soit faute de place ou bien par envie d’une belle pièce à vivre. Une jolie table entourée de chaises, pas trop hautes pour que le regard puisse continuer à glisser au-dessus vers le reste de la pièce sans se heurter à des dossiers trop hauts, sera parfaite. Une table réglable en hauteur ou une console extensible feront aussi très bien l’affaire pour des espaces plus petits. Prévoir des tabourets – ou bien un banc - qui serviront au moment des repas et qui une fois la table débarrassée se mueront en tables basses ; de même, des chaises/fauteuils avec des accoudoirs pourront être installés autour de la table basse, mais pas seulement, en dehors des repas.

Véritable caméléon, le salon s’adapte à volonté au rythme de la journée !

Quel revêtement choisir ?

Justement, parce qu’il est plurifonctionnel, les revêtements retenus pour le salon doivent être mûrement réfléchis.

Pour le sol, le revêtement sera choisi en fonction du nombre de personnes et de leur âge. S’il s’agit d’une famille avec des enfants, il vaut mieux opter pour un sol résistant et hygiénique tels que le carrelage – décliné à l’heure actuelle sous des aspects inattendus tels que le parquet, le béton ciré…, mais il reste cependant froid au toucher –, les sols en PVC – avec des lames à l’aspect usé pour un effet « vintage » - ou autres sols en béton ou résine, faciles d’entretien,  résistants et très tendance !

Pour un salon moins fréquenté, par une seule personne ou un couple, on peut alors choisir des sols plus chaleureux, tels que le vrai parquet, la moquette, des sols naturels tels que le sisal, le jonc de mer, ou encore des tapis, précieux ou non ; toutes ces matières plus fragiles et demandant plus d’attention à l’entretien sont parfaitement adaptées à l’aménagement du salon, en particulier s’il est petit.

Le revêtement mural sera également choisi avec la même attention, toujours en fonction des personnes occupant les lieux. Ainsi, avec des plus jeunes, il est préférable d’opter pour des peintures ou tapisseries, résistantes, saines et bien entendu lavables. Préférer les peintures satinées pour éviter d’avoir à repeindre tout le mur après le passage de l’éponge ! De même, les parements - aspects murs de briques par exemple pour un rendu « loft New Yorkais » garanti - sont autant d’alternatives déco car résistants et très actuels. Il existe également des papiers peints en reliefs, très graphiques, mais plus fragiles, ainsi que des tissus muraux, à consommer avec modération !

Les ingrédients indispensables pour un ameublement et un éclairage réussis

Lorsque le décor du salon est posé, il faut alors penser à l’ameublement et à l’éclairage.

Les meubles seront choisis en fonction du décor que l’on aura créé sur les murs et au sol, de ses goûts bien-sûr, et en fonction de la taille de la pièce. Préférer, dans la mesure du possible un canapé avec un ou deux fauteuils, éviter de les assortir pour une ambiance plus recherchée et personnalisée. Placer devant une table basse et éventuellement une autre qui fera office de bout de canapé. Faire en sorte que les différentes assises soient assez proches pour pouvoir discuter sans hurler mais pas trop tout de même pour circuler sans se cogner ! De nos jours, le salon est souvent orienté en direction de la télévision, cependant, essayer tout de même de le disposer aussi en direction d’une fenêtre pour profiter de la vue à l’extérieur, lorsque le poste est éteint et que celle-ci est agréable, mais aussi de la lumière naturelle.

Et la lumière dans un salon, c’est important, elle devra donc faire l’objet de toutes les attentions au moment de l’aménagement de celui-ci. En fonction de l’orientation de la pièce, opter pour des couleurs, des matières adaptées, pour jouer avec la lumière. De même, prévoir un éclairage artificiel direct, pour bien éclairer la pièce, et indirect, moins agressif, suffisant et varié pour pouvoir moduler la lumière en fonction du moment et de l’activité de la journée. Ainsi, une liseuse sera parfaite près d’un fauteuil pour pouvoir lire confortablement, de même qu’une lampe posée sur une petite table lorsque l’on regarde la télévision est préférable à un lustre à utiliser plutôt au moment des repas par exemple. Des variateurs seront également très utiles pour créer des  ambiances. Penser également aux miroirs qui en plus de donner de la profondeur à une pièce réfléchissent la lumière !

Un salon au gré des humeurs, des saisons…

Le salon se vit différemment en fonction des saisons. En hiver, on aime se lover dans un joli plaid négligemment posé sur le canapé le reste de la journée, on apprécie un tapis bien épais et chaud, on adore s’entourer de coussins recouverts de fausse fourrure et on a envie d’habiller nos fenêtres de rideaux aux couleurs chaudes pour créer une ambiance cosy et réchauffer notre intérieur.

En revanche, dès que le soleil darde ses premiers rayons, que la lumière et les couleurs à l’extérieur ne sont plus les mêmes, l’ambiance change dehors et on a alors envie d’une petite touche de gaité et de couleurs plus vives dedans. On peut donner un petit air printanier ou estival à son salon, sans tout chambouler, en changeant seulement ses coussins, ses rideaux et pourquoi pas ses abat-jours et l’on rangera le tout avec ses vêtements d’hiver ! On peut remplacer le tapis pour un nouveau plus léger, ou bien tout simplement l’enlever ! Même les papiers peints sont repositionnables aujourd’hui, alors pourquoi ne pas les remplacer au gré de nos envies… Les designers déploient tout leur talent pour nous permettre de renouveler notre décor et les magasins de déco nous proposent des jolis  produits dans des gammes de prix très variés alors pourquoi hésiter ! Changer un peu, mais pas trop, l’aménagement de son salon permet d’accompagner le renouveau des saisons ou des tendances tout en conservant son salon tel qu’on l’a voulu et pensé au moment de l’aménager.

Source : http://www.ideesmaison.com